Les migrants Publié juin 8, 2014 par Maurice

0

image_pdfimage_print

Qui sont les immigrants aujourd’hui

La moyenne 2005-2010 des premiers titres de séjour délivrés à des étrangers (d’origine nécessairement hors Union Européenne) est de l’ordre de 180 000 par an. Une partie repart rapidement. D’autres ne restent que quelques années. C’est notamment le cas des étudiants ; ils sont environ 50 000 à venir chaque année depuis 2002. Suivant les origines, en relation avec les possibilités et limites du système d’enseignement supérieur du pays d’origine, le projet personnel peut inclure une simple année de spécialisation ou des études complètes, ce jusqu’au doctorat.

Toutes nationalités confondues, les étudiants étrangers représentaient 9% des effectifs de l’enseignement supérieur en 1990, 12% en 2010 (soit 285 000 personnes). Ils sont d’autant plus présents que le cycle  est élevé : 41% des étudiants en cursus « doctorat » sont étrangers, les quatre cinquièmes venant d’un pays hors de l’Union Européenne. Les origines principales sont depuis la fin des années 2000 l’Afrique (en particulier le Maroc et l’Algérie) et la Chine.

Une partie de ces étudiants s’installent en France, mais la grande majorité repartent : environ un étudiant (originaire des pays « tiers ») sur trois entrés en 2002 n’est resté qu’une année. Un tiers seulement est encore présent en 2010, le plus souvent pour motif familial.

Les 130 000 personnes restantes se répartissent suivent différents motifs administratifs. Les plus fréquents d’entre eux se regroupent sous le thème de « migration familiale ». Cela représente 85 000 migrants, contre 20 000 migrants économiques et environ 10 000 réfugiés, le reste relevant de motifs variés.

Laissez un commentaire