0

image_pdfimage_print

Nous étions 124 à l’assemblée Générale de la Fédération « Les Réseaux du Parvis » les 25,26,27 novembre 2016 à St Gidas de Rhuys, à proximité de Vannes, dans le Morbihan.

AG des photos :

agstgildas_assemblee

A partir de 16H. le vendredi, un groupe s’est retrouvé pour une visite de Vannes, un autre groupe a fait une promenade au bord de mer, puis nous avons vu un film sur l’historique de l’abbaye avant de la visiter.

Le soir, le film « Heureux naufrage » nous a captivés pendant 46 minutes.

Le samedi matin a été le temps des rapports d’activités :

Les différents rapports en power-point ci-après :

Rapport sur la Revue

Rapport du groupe Evangile et société :

Le rapport financier :

agstgildas2016_rapports

Le vote des différents rapports :

Le samedi après-midi, table ronde :

J. MUSSET, G. DELONGEAU, M. DEHEUNYNCK, C. DUBOIS, A. CHABLIS – Animatrice : Babeth  Thème : Heureux naufrage ? Oui, non ? Pourquoi ? Comment parler de Dieu, de Jésus Aujourd’hui ?

Enregistrement audio :

agparvis2016_tableronde

Après le temps de pause les ateliers :

10 ateliers 

Ateliers de 16h30 à 18h15

1 Vide spirituel et sens de la vie 

Superficialité apparente, quêtes spirituelles

« On ne nous apprend pas à grandir, on n’enseigne pas pour faire grandir. »

 2 Questions existentielles 

Solitude devant les questions du sens ; questions tabous ?

Déclin du religieux mais l’’esprit humain n’est pas que raison, tout n’est pas rationnel.

 3 Spiritualité et transcendance 

Une expérience de l’humanité : la spiritualité, la dimension mystique font partie de l’humanité.

Le sentiment de plénitude dans la vie, d’être en communion, peut-on en parler ?

 4 Dieu ? 

Rien ne peut définir que Dieu existe ou non.

Trouver Dieu à l’intérieur de soi ?

Quelque chose qui attire vers le haut …mais n’est-ce pas un illusion de soi-même ?

Peut-être que Dieu n’existe pas, mais il faut faire comme s’il existait.

 5 Religion et esprit critique 

Lire la Bible pour chercher « la vérité » ?

On ne peut plus imposer n’importe quoi. Le Magistère refuse la  liberté d’interprétation.

Nos livres de base, en particulier les 4 évangiles, se contredisent et c’est une chance !

 6 Jésus et la modernité

Le message évangélique est-il encore pertinent ? Pourtant il a changé la face du monde.

Le message évangélique est extraordinaire (cf. le sermon sur la montagne). Le cycle de la violence, de la vengeance n’ont plus de sens.

 7 Pardon et libération

Le pardon demande du courage et force intérieure. Le processus de guérison demande du temps.

Nous sommes dans une cage dont la porte est ouverte.

 8 Valeurs et transmission 

Etre capable d’énoncer ses valeurs et de les transmettre.
Le monde occidental doit ses valeurs à son héritage chrétien (liberté d’expression, de conscience, démocratie,…) d’où ce paradoxe : le christianisme est la religion de la sortie de la religion, le message de l’évangile laïcisé, sans Dieu et sans Jésus.

 9 Laïcité et multiculturalisme 

Enjeux du pluralisme : besoin de paix et de combattre les fanatismes.

Etre généreux et en même temps lucide : le modèle pour vivre ensemble ?

Confusion entre laïcité et athéisme ; naissance d’un intégrisme athée ?

Nous sommes tous frères …en ignorance.

 10 Post-christianisme

Le christianisme de plus en plus éloigné de ses structures institutionnelles. Renaissance d’une spiritualité chrétienne qui n’est pas la religion, qui va créer du sens d’une manière totalement nouvelle. Il existe de nombreuses manières de créer des communautés chrétiennes, on peut être anticlérical et profondément chrétien.

 Il faut toujours confronter la foi à l’intelligence, toujours douter et s’interroger, refuser d’être un croyant identitaire.

agstgildas_ateliers

Et le soir des chants de marins avec le groupe « Taillevent »

agstgildas2016_taillevent

Le dimanche matin : un nouveau Président  : Georges Heichelbech :

agstgildas_georges

Les orientations pour 2017 :

« A l’écoute de l’Evangile »   →

 avec  les mots pour dire notre espérance

avec d’autres dans le monde

avec les moyens de communication nécessaires

 l’avenir des Réseaux du Parvis

Avec les mots pour dire notre espérance : mettre en mots ce que nous vivons, croyons, espérons, d’abord pour nous éclairer nous-mêmes mutuellement. Nous permettre ainsi de cheminer avec des générations qui nous suivent et qui sont en quête de sens.

Mise en œuvre : un groupe de travail à constituer

 Avec d’autres dans le monde : continuer à développer la dimension internationale, sortir d’une vision franco ou européo-centrée. Sur d’autres continents, les chrétien-ne-s sont jeunes !

Mise en œuvre : le GIP, dont le travail n’aura de sens que si le maximum d’associations prennent en compte l’ouverture à l’international, en soutenant notamment les réseaux auxquels Parvis adhère : IMWAC et le Réseau Européen Eglises et Libertés.

Avec les moyens de communication nécessaires : promouvoir la revue, infléchir ses contenus vers un public plus large ; utiliser toutes les potentialités du site web et de la page Facebook.

Mise en œuvre : un groupe de travail à constituer

Nous enrichir de nos diversités

et la Célébration :

agstgildas2016_celebration_photo

Laissez un commentaire